logo

Carthage Stories

CARTHAGE STORIES

Ils étaient jeunes, libres et indépendants…l’art et la culture était leur cheval de bataille et le Festival International de Carthage une scène où s’épanouissaient leurs visons du monde.

Hommes et femmes de culture, acteurs culturels, agitateurs, artistes, ils portaient tous des projets innovants et voyaient ce festival comme une locomotive pour une effervescence artistique qui rayonnait sur tout le pays. Chacun d’entre eux a su porter une pierre à ce bel édifice qui se maintient encore aujourd’hui malgré les nombreuses tentations du commercial et du futile.

Carthage Stories est notre manière de raconter le festival International de Carthage, c’est notre regard qui va à la rencontre des architectes de ce rendez-vous.

« Racontez-nous, le festival International de Carthage, celui des débuts, celui des premières tentatives, des découvertes et de l’avant-garde…Racontez-nous Carthage, le site, la scène, la mémoire et l’histoire…Racontez-nous vos rêves d’antan, vos choix et vos rencontres…Racontez-nous le public, les artistes, les artisans de la scène et les travailleurs du backstage…

Sous la forme d’une série vidéo, Carthage Stories, rend visite à ces protagonistes, comme un devoir de mémoire. Elle nous fait partager des souvenirs d’une belle époque, nous insuffle de leur motivation et de leur détermination et nous lance un défi pour les éditions à venir avec pour maitre mot « découverte, aventure, audace et innovation ».

Quel est le concept de “Carthage stories” ? Pourquoi piochons-nous dans les archives de Carthage? Imed Alibi, directeur artistique du Festival International de Carthage, nous l’explique!

Premier épisode de notre série de vidéos #CarthageStories hommage à ceux qui ont contribué au rayonnement du Festival International de Carthage depuis sa création en 1964. Découvrez les histoires inédites des plus grands artistes internationaux et de leurs passages sur la scène du festival.

Mohamed Raja Farhat un des hommes de culture qui ont marqué de leur empreinte l’âge d’or du Festival International de Carthage…une vision claire et clairvoyante de la culture et des arts …des intentions progressistes et avant-gardistes ont donné le souffle d’un rendez-vous de choix.

Taoufik Jebali, l’homme de théâtre, nous raconte son expérience avec le Festival International de Carthage. Non pas en tant que metteur en scène mais en tant que rédacteur en chef de l’hebdomadaire satirique « Carthago » publié en 1981 par l’équipe du festival.

Après avoir accompli une mission culturelle, le festival de Carthage pourrait-il jouer un rôle plus important dans le domaine du tourisme culturel et rayonner populairement en dehors de ses frontières? Nous découvrirons la réponse avec l’invité du quatrième épisode de la série “Carthage Stories” , M. Abderraouf El Basti, qui a dirigé le Festival Carthage en 1978.

Jalila Baccar, actrice dramaturge, ressasse les souvenirs de ses premières apparitions au Festival Internationale de Carthage, évoquant le trac et l’émotion qu’elle a eu avant “Khamsoun”!

Notre invité pour ce 6ème épisode de #Carthagestories n’est autre que l’ancien conservateur du Palais Ennejma Ezzahra, Monsieur Mounir Hentati qui nous parle du Festival de Carthage des années 70 et de comment le #FIC a joué un rôle primordial qui a permis à de nombreux artistes mondialement connus de venir en Tunisie, tout en partageant avec nous son rêve de voir Carthage devenir une garantie de qualité!

L’invité du 7ème épisode de #CarthageStories est l’actrice tunisienne femme du théâtre et du cinéma, la talentueuse Fatma Ben Saidane

L’invité du 8ème épisode de Carthage Stories est l’un des meilleurs chef opérateur et scénographe tunisien, Ahmed Bennys. Les plus grands pouvaient venir ici grâce à l’ingéniosité des organisateurs, le manque de moyens faisait développer la recherche et ainsi avoir un haut niveau. Ainsi notre dernier invité de la série Carthage stories a partagé avec nous son expérience avec le FIC, ajoutant que l’énergie que nous pouvons disposer pour la culture c’est demander à ces jeunes organisateurs et ces jeunes cinéastes et metteurs en scène, c’est eux qui vont prendre en main cette future culture, ils sont assoiffés de culture et de beau. #carthagestories #FIC #FestivalDeCarthage #FIC56 #FIC2K21